Le site web de l'entreprise ESCOT utilise des cookies pour le bon fonctionnement de ce dernier. Afin que votre expérience soit agréable, nous vous invitons à les accepter conformement à la loi sur la protection des données du 25 mai 2018.
J'accepte

Comment la caféine agit-elle sur notre organisme ?

Publié le : 27/10/2018 09:48:32
Catégories : Comment bien dormir au quotidien

Comment la caféine agit-elle sur notre organisme ?

    

    

La caféine : son action sur notre organisme
    

     

La caféine est la substance psychoactive qui vient au premier rang en termes de consommation sur une base quotidienne dans le monde. Nous sommes d'ailleurs nombreux à amorcer notre journée avec une tasse de délicieux café bien chaud ou pour accompagner notre petit-déjeuner. Mais jusqu'à quel point connaissez-vous les effets de la caféine sur votre organisme ? C'est ce que nous comptons vous dévoiler dans la présente rubrique.
   

     

L'action stimulante du café
    

À l'instar du café, un grand nombre de produits renferment de la caféine tels que le thé, le cola, le chocolat, les boissons énergisantes,... Et à l'instar de tous les psychotropes, cette substance naturelle à la saveur légèrement amère influe sur les neurotransmetteurs du système nerveux central. C'est pourquoi lorsque vous consommez des produits contenant de la caféine, votre niveau d'énergie et de vigilance s'accroît même si vous souffrez d'une carence de sommeil. La caféine, à l'action stimulante, vous permet de rester alerte et active du même coup votre production d'adrénaline et de dopamine.
    

      

Une substance rapidement métabolisée par le corps
     

Ce n'est pas un hasard si la routine matinale d'un grand nombre d'individus comprend la consommation d'une ou de plusieurs tasses de café. Au sortir du lit, quand l'envie d'absorber un produit capable de vous tenir éveillé se fait pressante, le café est tout indiqué car il ne met que quelques minutes pour accéder au cerveau et stimuler le système nerveux. Dix minutes après sa dégustation, la vigilance s'accroît et les fonctions cognitives se bonifient. Au bout d'une heure, la présence de caféine dans notre organisme est à son niveau le plus élevé, avant d'être partiellement évacuée en plus ou moins quatre heures. L'autre partie demeure dans le sang une quinzaine d'heures de plus.

    

La caféine et ses effets bénéfiques pour la santé
  

Outre son action bienfaisante sur les fonctions cognitives, les avantages de la prise de caféine pour lutter contre certaines maladies relatives à la santé physique, comme l'Alzheimer et le Parkinson, sont depuis longtemps reconnus. À doses modérées, la caféine contribue à faire échec ou du moins à soulager certaines autres pathologies touchant notamment les reins, le transit intestinal, les systèmes cardiovasculaire et pulmonaire, les céphalées.
     
Par contre, consommée à l'excès, la caféine peut provoquer, entre autres effets, l'accélération du rythme cardiaque, de l'angoisse et de l'impatience. Un arrêt soudain peut entraîner des symptômes de sevrage, comme des maux de tête et une certaine irascibilité. La caféine influence aussi grandement la qualité et la durée du sommeil.
     

      

La caféine et la qualité des nuits
    

S'il est difficile de connaître avec précision le degré de perturbation du café sur la capacité à dormir paisiblement puisqu'il diffère considérablement d'une personne à l'autre (il en sera question dans la prochaine section), la consommation de breuvages caféinés moins de 60 minutes avant le coucher bloque les indices de fatigue et prolonge la durée d'endormissement. Et les individus particulièrement sensibles à la caféine quant à eux devraient éviter d'en consommer quatre à six heures avant de se mettre au lit. En ce qui a trait à la qualité du sommeil en tant que telle, des études ont démontré que la caféine haussait la durée du stade 2 (lent léger) et réduit celle des stades 3 et 4 (profond). Elle accroît de plus les risques de fréquents réveils nocturnes. Voilà pourquoi une ingestion trop importante de café la veille et l'absence de couvre-feu pour la caféine font en sorte de vous réveiller le lendemain avec une pénible sensation de fatigue susceptible de vous suivre toute la journée et d'altérer votre bien être.
      
Il est bon de se rappeler que la caféine a une durée de vie située entre cinq et huit heures. Tout au long de cette période, la moitié de la substance consommée demeure dans l'organisme. Cinq à huit heures plus tard, la moitié de cette quantité est toujours présente dans le sang et ainsi de suite.
    

    

Son assimilation diffère d'une personne à l’autre

    

Le sexe, la consommation de tabac et d'alcool, l'origine ethnique, la prise de contraceptif oral font partie des facteurs qui ont une influence sur la manière dont la caféine est métabolisée. Aussi, chez les femmes et les fumeurs, la caféine est plus rapidement assimilée, comparativement aux hommes, aux non-fumeurs, aux femmes prenant un contraceptif oral et les personnes d'origine asiatique qui, de leur côté, conserveront la molécule dans leur sang plus longtemps.

    

     

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)